5 CONSEILS POUR RÉUSSIR SES ÉTUDES D’OSTÉOPATHIE

Les études d’ostéopathie sont longues et coûteuses. Avant de se lancer, mieux vaut se renseigner correctement sur ce métier et les formations qui y mènent. Voici 5 conseils pour être sûr de faire les bons choix et mener une carrière réussie.

1. Définir les qualités d’un ostéopathe

Comme n’importe quel autre métier, celui d’ostéopathe demande un certain nombre de qualités indispensables. Avant de vous lancer dans une carrière, assurez-vous de correspondre au profil que cette profession nécessite.

En premier lieu, un ostéopathe doit posséder le goût des autres, faire preuve d’altruisme et d’un sens de l’écoute développé. Son implication dans la santé de ses patients demande un sens des responsabilités important ainsi qu’une déontologie exemplaire. Un ostéopathe doit également posséder une certaine dextérité et une bonne condition physique. Son statut d’indépendant, lorsqu’il exerce en cabinet privé, implique une autonomie et une disponibilité suffisantes.

2. Bien choisir son école d’ostéopathie

L’offre de formation en ostéopathie a connu une forte augmentation ces dernières années. Pourtant, tous les établissements ne se valent pas en termes de qualité d’enseignement.

Avant de vous engager, n’hésitez pas à vous rendre dans l’école lors des journées portes ouvertes. Vous aurez ainsi l’occasion de discuter avec les étudiants et les professeurs afin de vous faire une idée précise de la qualité de l’enseignement et de l’ambiance du centre de formation. Envisagez également de tester la clinique de l’établissement. Vous vous rendrez compte de la qualité des soins et bénéficierez par la même occasion d’une immersion dans votre futur milieu professionnel.

3. Travailler et s’investir

Lors de vos études d’ostéopathe, vous devrez faire preuve d’une motivation sans faille. L’investissement et le travail personnel sont primordiaux pour la réussite de cette formation. Il vous sera demandé d’être acteur de vos études et de vous montrer curieux de tout. Vous serez invité à ne pas vous limiter aux cours et à vous livrer à vos propres recherches.

devenir osteopathe

4. Elargir ses connaissances

L’ostéopathie est une thérapie qui soulage des maux d’origines variées, sur des sujets de tous âges et toutes morphologies. Elle implique donc une connaissance approfondie du corps humain et de ses mécanismes.

En élargissant vos connaissances et en étudiant toutes les facette de ce métier complexe, vous pourrez décider, ou non, de vous spécialiser dans un domaine tel que l’ostéopathie en milieu sportif, ou bien l’ostéopathie pédiatrique ou gériatrique.

5. Faire preuve d’ambition

Chaque année en France, environ 2000 ostéopathes sortent diplômés des écoles. La concurrence dans ce secteur d’activité est rude et rend difficiles les installations en libéral.

Pour vous constituer une patientèle suffisante et être reconnu dans votre profession, vous devrez faire le choix de l’excellence. Cet état d’esprit doit se construire dès les premières années de formation et vous pousser à donner le meilleur de vous-même.

Pour connaître toutes les exigences du métier d’ostéopathe et les qualités nécessaires pour réussir vos études, vous pouvez vous renseigner auprès du Collège Ostéopathique de Bordeaux, fort de ses 15 ans d’expérience.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *