Tout sur l’Allocation de Rentrée Scolaire 2016

0007846238K-849x565Bon nombre de ménages français bénéficient de l’Allocation de Rentrée Scolaire. Les plafonds applicables pour cette aide financière destinée aux familles modestes ont connu cette année une légère croissance. L’ARS donne droit aux inscriptions dans le secteur privé, public et concerne aussi le CNED. Son obtention se réalise toujours sous conditions de ressources.

Quelles conditions ?

L’Allocation de Rentrée Scolaire, versée par la Caisse d’Allocation Familiale, se destine aux parents d’enfants scolarisés. Elle concerne les enfants inscrits dans les écoles, collèges et lycées publics et privés. Ceux étudiant dans des établissements d’enseignement à distance peuvent également en profiter. Les sujets doivent être âgés de 6 à 18 ans. L’instruction à domicile et la scolarisation en école maternelle ne donnent pas droit à l’ARS. Pour ce qui est des jeunes apprentis, la rémunération mensuelle ne doit pas dépasser les 898,83 euros pour pouvoir en bénéficier.

Quelles démarches ?

imgresLes formalités pour une demande d’Allocation de Rentrée Scolaire sont variées. Aucune démarche pour les familles qui encaissent déjà l’ARS. Il suffit juste que les enfants scolarisés soient entre 6 et 16 ans au 31 décembre 2016. Il faut tout de même garder une attestation de scolarité afin d’éviter les embrouilles lors des éventuels contrôles. Pour les enfants âgés de 16 à 18 ans, il est conseillé de déclarer la scolarisation ou l’apprentissage auprès de la CAF. Pour une première demande d’ARS, les parents sont tenus d’envoyer une déclaration de situation d’aides au logement et de prestations familiales auprès de leurs CAF.

Pour quel montant ?

Les plafonds de ressources pour l’Allocation de Rentrée Scolaire 2016 – 2017 sont déjà définis. En somme, ils ont augmenté par rapport à ceux de l’année scolaire écoulée. Les dates de versement de l’ARS sont fonction de l’âge des enfants scolarisés. Comme l’année passée, le premier versement aura lieu le mois d’août et se poursuivra en septembre et octobre pour les plus âgés. Les montants versés :

  • 363,00 euros pour 1 enfant de 6 à 10 ans
  • 383,03 euros pour 1 enfant de 11 à 14 ans
  • 396,30 euros pour 1 enfant de 15 à 18 ans.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.