Matelot : un travailleur de la mer

A l’heure où la crise frappe de nombreux secteurs, celui de la pêche industrielle semble encore épargné. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par une formation matelot de pêche ? Voici un aperçu du métier et du cheminement à suivre pour intégrer la profession.

Nature du métier

Les fonctions de matelot à la pêche sont essentiellement de deux sortes :
La pêche :- Détecter les bancs de poissons à l’aide d’appareil comme le sonar.
– Surveiller les opérations de pêche.
– Trier, nettoyer, congeler, mettre en caisse ou casiers, éviscérer, mettre en filets, congeler, saler les poissons.
– Peser et étiqueter afin de présenter le produit aux grossistes à la criée.
– De retour au port, le matelot décharge la cargaison pêchée et charge le prochain approvisionnement.

L’entretien et la vie à bord

 – Conduire ou prendre part aux manœuvres du navire.
– Entretenir moteurs, treuils, appareils frigorifiques …
– Traiter la rouille, peindre, nettoyer, cuisiner pour ses camarades.
– Veiller à la sécurité du bateau et de l’équipage.
Certaines fonctions avancées sont allouées selon les qualifications possédées.

 Comment intégrer la profession ?

Il existe différents parcours pour accéder au métier de matelot. Le plus direct est de suivre une formation maritime. Pour travailler dans la marine marchande ou la pêche, il existe le certificat de matelot pont, le certificat d’apprentissage professionnel maritime, le brevet capitaine 200… La théorie doit être obligatoirement liée à la pratique. Cette combinaison est la seule manière d’acquérir les bons gestes et les bonnes réflexions du métier. Ces formations sont proposées par des écoles professionnelles comme www.ecoledespechesyeu.com.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.