Tout savoir sur la nécessité de médiation familiale

Face à des conflits familiaux ou dans un couple, il est important de trouver le moyen d’apaiser au mieux les choses. Dans ces cas, il est nécessaire de bénéficier d’une aide extérieure en se faisant accompagner par un spécialiste. Le médiateur familial s’illustre parfaitement dans ce rôle. Découvrez dans cet article pourquoi et quand recourir à un médiateur familial.

À quoi sert une médiation familiale ?

La médiation familiale est un processus de gestion des différents conflits au sein d’une famille ou d’un couple. L’objectif de cette démarche est de faire intervenir une tierce personne en l’occurrence un médiateur pour apaiser les tensions en cas de séparation ou de divorce. Au cours des différentes consultations, il est en mesure de répondre à vos questions sur la médiation. Il parvient grâce à certaines techniques à pousser les concernés à renouer avec le dialogue et trouver un terrain d’entente.

Son rôle est d’autant plus important pour une famille avec des enfants qui sont généralement en première ligne au moment du divorce ou de la séparation. Le recours à la médiation familiale permettra aux parents de se mettre d’accord sur des points comme le montant de la pension alimentaire ou encore la garde des enfants. Cependant, le médiateur intervient également dans le cadre d’un décès afin d’aider à régler les problèmes de succession, les conflits de fratrie, etc.

La médiation familiale sert donc à restaurer la communication dans une famille afin de rendre les épreuves moins douloureuses pour tous. Il ne s’agit donc pas de trouver de véritables solutions, mais simplement de réussir à trouver un terrain d’entente. Le médiateur auquel vous faites appel n’est ni un psychologue ni un juge, mais il se doit de respecter la confidentialité.

Quand saisir un médiateur familial ?

Vous n’êtes en aucun cas obligé de recourir aux services d’un médiateur familial. Ainsi, sa saisine doit se faire à la suite d’un consentement volontaire de chaque partie. Son travail est beaucoup plus appréciable si vous optez pour une médiation avant d’enclencher la procédure au tribunal. Toutefois, dans certains cas de divorce, il arrive que le juge des affaires familiales ordonne une médiation familiale avec évidemment l’accord des principaux concernés. Cependant, il n’y aura aucune sanction en cas de non-respect des consultations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les lampes tash art | Blog sur l'infos digitale et geek | Mag Auto Moto