Tout sur le glyphosate

Le glyphosate fait partie des pesticides utilisés par les agriculteurs. En France, ce produit cause des problèmes sanitaires pour toute la population entière. Après des tests, la présence de ce poison a été constatée dans l’urine de chaque individu, enfant et adulte inclus. Par la suite, certains d’entre eux ont même porté plainte contre l’État.

Généralités sur le glyphosate

Cette molécule est utilisée comme herbicide et s’écoule à près de 8000 tonnes par an en France. Ce composé doit être mélangé avec des solvants chimiques afin d’être opérationnel. Ce produit diffusé dans les champs pénètre par les feuilles des plantes, se diffuse dans la sève et s’éparpille jusqu’aux racines. Seuls sont épargnés les végétaux génétiquement modifiés. Le brevet de cette invention a été déposé en 1970 ; son ancien nom était « Roundup ». Cette trouvaille est tombée dans le domaine public vers les années 2000 et utilisée par les industriels.

L’expansion du glyphosate

Les agriculteurs français utilisent surtout le glyphosate pour la préparation des sols avant la période de culture, dont les céréales. Son avantage demeure dans l’augmentation du rendement et du gain de temps considérable. Certains pays optent pour des plantes génétiquement modifiées plus résistantes à cet herbicide. Ce produit s’utilise également dans la culture de la forêt ou sylviculture, ainsi que dans les parcs et les espaces ouverts au public et sur les chemins de fer.

La divergence des idées quant aux effets du glyphosate

Le glyphosate entraîne des effets néfastes pour la santé de la population et l’environnement. Toutefois, ses inconvénients ne sont pas encore connus des scientifiques, s’il est cancérogène, toxique ou un perturbateur endocrinien. La polémique subsiste et les chercheurs sont divisés quant aux méfaits de ce produit. Certains centres de recherche affirment le caractère cancérogène de ce composé tandis que des agences sanitaires confirment le contraire. Si des groupes d’intérêt tolèrent son usage, d’autres par contre, veulent l’interdire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.